Informations

Nouveaux produits

Liste de produits par fabricant Powell Peralta

Pas de produit pour ce fabricant.

Powell Peralta, la marque Old School de référence.

Découvrez l’histoire de Powell Skateboards.

1974. Un ingénieur en aéronautique diplômé de l'université de Stanford commence à fabriquer des planches à roulettes dans son garage pour son fils ; il s'appelle George Powell.

1976. George Powell est licencié de son travail dans l'industrie aérospatiale et commence à faire des expériences de fabrication de skateboards pour Sims. 

Il brise le moule de la construction des skateboards en testant de nouveaux matériaux comme la fibre de verre et l'aluminium.

À cette époque, Stacy Peralta est le premier rider au monde. 

Peralta et Tony Alva font équipe avec un petit fabricant de chaussures en Californie appelé "Vans" pour créer une chaussure conçue spécifiquement pour le skateboard, ils créent l'ère Vans.

1977. George Powell lance sa propre marque de skateboard sous le nom de Powell Corporation. 

Il conçoit des planches en érable et en aluminium. Il commence également à concevoir des roues en polyuréthane blanc dur appelées "the bones", qui deviendront les roues numéro un du skateboard.

1978. Stacy Peralta et George Powell se mettent en affaires ensemble sous le nom de Powell Peralta. 

Ce fut un partenariat incroyable, car George Powell était le concepteur de produits par excellence et Stacy Peralta avait un œil incroyable pour le marketing et la recherche de talents. 

Stacy était aussi un peu une figure paternelle et a appris à ces riders à faire une carrière qui a de la longévité.

Ray Rodriguez est leur premier pro. Vernon Courtlandt Johnson (VCJ) est chargé de réaliser les illustrations du premier modèle pro, qui devient le désormais célèbre graphique de crâne et d'épée, et qui établit le look iconique qui a fait la renommée de Powell Peralta.

1979. Stacy Peralta remporte le prix du skateur de l'année décerné par le magazine Skateboarder, qui est le plus grand magazine de skateboard au monde à l'époque. 

Peralta se retire ensuite du skateboard professionnel pour se concentrer sur les affaires de Powell Peralta. 

Il décide de former un team de skate similaire à celui de Zephyr dont il faisait partie des années auparavant. Il consulte son ami Craig Stecyk pour l'aider à trouver un nom, en précisant qu'il ne voulait pas que les mots skate ou team figurent dans le nom ; Stecyk a trouvé le nom The Bones Brigade. 

L'équipe originale de la Bones Brigade était composée d'Alan Gelfand, Steve Caballero, Mike McGill et Ray Rodriguez.



1981. Après le succès du modèle Ray "Bones" Rodriguez skull and sword pro model, Powell Peralta décide de distribuer plus de pro model. 

Powell Peralta sort des pro-modèles pour Jay Smith, Alan Gelfand, Mike McGill, Steve Caballero et Rodney Mullen. 

Alors que leurs pros continuent de gagner en visibilité, Powell Peralta connaît une croissance constante.

1982. Powell Peralta sort le tout premier skateboard pro-modèle Tony Hawk. Le modèle Tony Hawk ne se vend pas très bien, mais aujourd'hui, il vaudrait bien plus de 10 000 USD. 

Un membre de l'équipe Bones Brigade gagne pratiquement tous les concours cette année et Powell Peralta est récompensé en voyant ses ventes tripler. 

1984. Powell Peralta sort sa première vidéo intitulée The Bones Brigade Video Show

En plus d'être la toute première vidéo de Powell Peralta, c'est la première vraie vidéo de skate à voir le jour où des riders sortent et passent du temps à filmer une partie de la vidéo. 

Powell Peralta donne à la vidéo un budget de 15 000 dollars US ; ils finissent par vendre 30 000 copies et voient leurs ventes augmenter.

The Bones Brigade Video Show.



1985. Cette année, Powell Peralta sort sa deuxième vidéo intitulée Future Primitive, qui met en scène son équipe composée de Steve Caballero, Adrian Demain, Richie Dunlap, Tommy Guerrero, Kevin Harris, Tony Hawk, Chris Iverson, Mike McGill, Lance Mountain, Rodney Mullen, Eric Sanderson, Steve Steadham, Ray Underhill et Per Welinder.

Cette année est également importante car le film Back To The Future sort sur grand écran, ce qui contribue à populariser le skateboard auprès du grand public et à augmenter encore les ventes de Powell Peralta.

1987. Powell Peralta construit une rampe pour filmer des vidéos dans le désert en dehors de Oceanside en Californie, avec pour objectif de réaliser une autre vidéo de skateboard. 

Cette vidéo devient The Search For Animal Chin, qui est l'une des plus célèbres vidéos de skateboard jamais sorties. 

La vidéo a été un tournant pour le skateboard car elle était uniquement axée sur le skate en vert, avec peu ou pas de freestyle dans toute la vidéo.

1988. La marque Powell Peralta sort sa quatrième vidéo de skate, Public Domain. Cette vidéo est importante car elle montre un changement par rapport aux vidéos traditionnelles de Powell Peralta, dominées par la vert ramp. 

Bien que la vidéo présente toujours les légendes Steve Caballero, Tony Hawk, Mike McGill, Rodney Mullen et Lance Mountain, elle présente également une nouvelle équipe de riders qui se concentre davantage sur le skate de rue. 

Quelques noms emblématiques sont présentés dans cette vidéo : Bucky Lasek, Colin McKay, Jim Thiebaud, Frankie Hill, Ray Barbee et Mike Vallely.

Lentement, les gens commencent à quitter les grandes marques de skateboard pour créer leur propre entreprise. Rodney Mullen et Mike Vallely quittent tous deux Powell Peralta pour s'associer à Steve Rocco et créer World Industries. 

Ils investissent 30 000 dollars de leur propre argent, qui provient bien sûr des salaires de Powell Peralta. C'est une grosse affaire car ils sont les premiers grands noms à quitter la marque Powell Peralta.

En 1998, ils allaient vendre World Industries pour 20 millions de dollars.

Powell Peralta Public Domain Skate Video

1989. Certains membres de la Bones Brigade font des apparitions dans Gleaming The Cube, poursuivant ainsi leur lien avec Hollywood. Powell Peralta est plus populaire que jamais, avec plus de 30 millions de dollars de chiffre d'affaires en 1989.



1990. La tendance des riders à quitter les grandes compagnies pour rouler pour des marques plus petites explose. Les Big 3 (Santa Cruz, Vision & Powell Peralta) commencent à perdre de la vitesse. 

Tommy Guerrero, membre de longue date de la Bones Brigade, quitte Powell Peralta pour lancer Real Skateboards avec Jim Thiebaud, qui quitte également sa place schez Powell Peralta.  

Le skateboard de rue explose et continue d'occuper une plus grande part de marché des ventes de skateboards, en grande partie parce qu'il est beaucoup plus accessible que le skate de vert.

Cette tendance des skateurs populaires à partir pour lancer leurs propres marques provoque une certaine tension entre George Powell et Stacy Peralta qui ne sont pas d'accord sur la façon de gérer ce problème. 

George veut se concentrer sur la force et le succès de Powell Peralta, tandis que Stacy veut briser l'équipe et donner à tous les grands noms du skate professionnel leurs propres marques pour les encourager à rester.

1991. La tension entre George et Stacy continue, Stacy décide d'arrêter de travailler chez Powell Peralta et de poursuivre sa carrière cinématographique. 

Au fil des ans, Stacy Peralta réalise de nombreux films et publicités à succès, dont le documentaire Dogtown and Z-Boys et le film Lords Of Dogtown. 

Plus tard dans sa carrière, il a également travaillé avec la série de jeux vidéo Tony Hawk Pro Skater.

Powell Peralta publie une publicité qui se moque de la tendance des petites marques de planches. 

Le célèbre propriétaire de World Industries, Steve Rocco, prend la publicité personnellement et riposte avec une annonce intitulée "Dear George", où il écrit une lettre à George Powell et sort une série de skateboards pour aveugles qui se moquent des riders du team Powell Peralta et de l'artwork VCJ pour lequel Powell Peralta était célèbre.



1992. Encore un coup dur pour Powell Peralta, Tony Hawk et Per Welinder quittent l'équipe et commencent à faire du skateboard pour Birdhouse. 

Lance Mountain décide également de quitter l'équipe et de fonder The Firm. Mike McGill se retire du skateboard professionnel pour ouvrir un magasin de skateboard. 

Steve Caballero est maintenant le seul membre original restant de la Bones Brigade.

1993. George lance Powell Skateboards et continue à concevoir des skateboards sous cette égide. 

Il continue également de posséder et d'exploiter Bones Wheels et Bones Bearings, qui sont toujours considérés comme les meilleurs de l'industrie.

George et Stacy passent plus de dix ans séparés, sans se parler ni entretenir aucune relation entre eux.

2006. Après plus d'une décennie de silence et à la demande de Lane Mountain, Stacy Peralta et George Powell se remettent à se parler. 

Stacy Peralta commence à travailler sur son nouveau film Bones Brigade : Une autobiographie

2008. Plus de 20 ans plus tard, George Powell et Stacy Peralta recommencent à travailler ensemble. 

Ils signent des contrats avec les membres originaux de la Bones Brigade pour la réédition de 11 collections différentes de skateboards qui seront toutes numérotées et accompagnées d'un certificat d'authenticité.

2012. Le documentaire The Bones Brigade est diffusé au public et connaît un énorme succès. 

Il apporte une résurgence aux personnes voulant des skateboards rétro et de vieilles planches en réédition de chez Powell Peralta.

2016. Powell Peralta est intronisé au Skateboarding Hall Of Fame en tant que marque.

2018. Powell Peralta sort sa nouvelle technologie appelée Powell Peralta Flight Deck technology.

Les Flight Decks sont composés de 5 couches d'érable avec une couche de fibre de verre sur le dessus et le dessous pour le renforcement, ce qui les rend super minces et super résistantes.

2019. Powell Peralta continue de sortir des skateboards en édition limitée qui sont tous fabriqués à la main à Santa Barbara, en Californie. 

Ils ont récemment annoncé qu'ils continueront leur série limitée et qu'une collection de réédition de la série 12 de Powell Peralta sera bientôt disponible.



Détails